Justine et la belle Indienne logo

Retour a l'accueil
Tapis de bridge
Les Cabas
Les Sacs

Le trousseau de Justine
La belle Indienne

Contacts
Magnétiseur (Nouveau)
Actualités
Mon portrait
Autres sites
Informations Légales

Justine et la belle indienne


Lorsque Justine était en vacances chez sa grand-mère, elle s'échappait souvent pour rendre visite à la grand-tante Léonie.

Une indienne...

La grand-tante Léonie était un personnage dans ce village lorrain. Un peu ... sulfureux peut-être ? Elle était partie à Paris pour y être lingère, mais jolie comme un coeur, elle avait fait une carrière galante. L'âge venant, elle avait pris sa retraite et avait regagné le pays des trésors plein les malles.

Justine adorait voir ses trésors et entendre ses histoires.. sélectionnées bien sûr, enfin des histoires de lingère ! Léonie racontait "l'impératrice avait le même" et décrivait le beau linge brodé en ouvrant ses armoires. Elle lui disait, un jour, je te montrerai ma belle indienne et Justine partait, rêvant d'une femme mystérieuse qui aurait vu le jour dans un pays lointain... Une indienne...

Enfin le grand jour arriva. Justine allait rencontrer la belle indienne. Dès qu'elle vint dans la maison de Léonie, celle-ci la fit asseoir et ouvrit sa grande armoire pour en sortir un carton.

Une indienne... Elle déplia devant Justine complétement éberluée un très long et très fin tissu richement décoré d'oiseaux, de fleurs, de personnages et même de tigres poursuivant des gazelles au pied d'un arbre gigantestque.

"Vois tu Justine, ceci est un palampore: une grande tenture qui a été tissée et teinte par des artisants indiens. Une indienne... Il a fallu plus de 18 mois à deux hommes pour créer ce chef-d'oeuvre. Les couleurs sont vives et indélébiles, pourtant cette grande étoffe a plus de deux cents ans. Elle a traversé les déserts et les mers pour arriver jusqu'ici. Elle m'a été offerte par un officier de marine qui l'avait ramenée après un long voyage et décorait ma chambre à Paris."

Justine se mit à caresser ce fin coton, et c'était comme si cette belle indienne lui racontait une histoire...



La suite au prochain numéro...